Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                                    Le maire de Stains, Azzédine Taïbi, dans son bureau.

 

 

Pavoiser les mairies aux couleurs de l'Ukraine. Pourquoi pas? On avait bien eu droit à la photo d'Ingrid Bettencourt sur la façade de la mairie de Paris...

Mais comment ne pas songer aux milliers de militantes de gauche, de syndicalistes, de militantes paysannes, de militantes LGBT...assassinées de par le monde et dont nul ne connaitra ni le visage, ni le nom.

Telles Berta Caceres, Marielle Franco, en Amérique Latine, Joannah Stutchbury, au Kenya, Hanane al-Barassi, en Libye, Frozan Sanfi, en Afghanistan, Shireen Abu Akleh, en Palestine et des milliers d'autres, partout, depuis des décennies. Militantes écolos, communistes, des droits LGBT... abattues, torturées, violées souvent sur ordre des capitalistes et oligarques locaux.

Et les hommes payent évidemment aussi leur tribut aux combats émancipateurs. Par milliers.

Mais de toutes ces femmes et ces hommes vous n'en entendrez pas parler. Pas de photos, pas d'hommages des "autorités", quand vous luttez contre le système capitaliste dominant le monde, le système médiatique à sa botte vous ignore.

Revenons au drapeau ukrainien. Nous avons appris par un de nos correspondants que, dans son village du Gard, un élu de LFI a demandé de pavoiser la mairie aux couleurs ukrainiennes. Encore une fois pourquoi ne pas honorer ce peuple agressé par l'impérialisme russe?

Mais combien d'élus ont-ils demandé de pavoiser les mairies aux couleurs de la Palestine, victime depuis des décennies du colonialisme et de l'occupation sioniste avec son cortège de morts, de torturés, de bombardés, d'humiliés, d'emprisonnés, d'exilés? Peu. Trop peu. Saluons ici le maire PCF de Stains, Azzédine Taïbi, qui a déchaîné la fachosphère et les droites en ayant le courage de hisser sur le fronton de la mairie et dans son bureau le drapeau de la Palestine héroïque.

Combien d'élus ont-ils demandé d'accrocher dans les mairies les drapeaux birman, yéménite, Irakien, malien, afghan, colombien, kurde etc quand les polices et la soldatesque locales, quand les armées occidentales, russes ou turques massacrent à tour de bras?

Ce deux poids, deux mesures sur lequel nous revenons régulièrement est l'expression de l'idéologie dominante qui est celle de la classe capitaliste dominante. Comme l'accueil des migrants ukrainiens comparé à celui des Africains de l'Ocean Viking est révélateur du racisme systémique et obscène de nos sociétés.

Les histoires choisies et la hiérarchie que les médias imposent sur ces narratifs sont, comme le révélateur chimique de ce que les classes dominantes veulent ou ne veulent pas faire connaître. Ce parti pris a des conséquences car il pourrit et corrompt l'esprit public. Il contribue à la légitimation des idées du néo-fascisme.

Navalny est en prison, nous le savons toutes et tous. 

Leonard Peltier est en prison depuis 1976. Nous l'ignorons.

Georges Ibrahim Abdallah est en prison depuis 1984. Nous l'ignorons.

Mumia Abu-Jamal est en prison depuis 1982. Nous l'ignorons.

Faites le test: interrogez vos collègues, amis, familles. Le verdict sera aussi implacable que celui de la "justice" de classe.

Au moins faisons connaître ces injustices.

 

Antoine Manessis.

 

 

 

Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :