Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

              

 

Mauvaise surprise pour la gauche au Brésil même si Lula arrive en tête. 

L'abstention est de 20% donc la participation est (presque) satisfaisante et elle ne remet donc pas en cause les tendances que donnent les résultats. Mais il faut noter que plus de 30 millions de Brésiliens, parmi les 156 millions d'électeurs appelés aux urnes, se sont abstenus malgré le caractère obligatoire du vote. On peut penser (cela méritera confirmation par des études) qu'une fraction des classes populaires déçues par Lula surtout par le PT (parti des travailleurs) se sont abstenues et que cela a coûté à Lula son élection au 1er tour.

Lula (gauche) obtient 48% des voix, Bolsonaro (extrême-droite) 43%. Les deux autres candidats qui ont des résultats significatifs sont des centristes ( sociaux-démocrates et de droite) avec 4% ET 3%. Lula devra entamer des négociations avec eux pour avoir leur soutien au 2e tour. Mais cela va orienter son discours un peu plus vers le centre. Son vice-président étant déjà un homme de droite, conservateur et néo-libéral, on peut craindre des pertes de voix sur sa gauche.

Situation d'autant plus préoccupante que les élections aux assemblées comme celle des gouverneurs sont favorables à la droite et au bolsonarisme. Même des personnalité contestées et plus que douteuses des droites ont été élues. Lula ne pourra pas s'appuyer sur une majorité de gauche ce qui rendra sa tâche encore plus complexe, pour le moins. Le prochain président du Brésil devra gouverner avec un Congrès très conservateur et néo-libéral. Les électeurs appelés aux urnes devaient en effet également renouveler la totalité des membres de la Chambre des députés, un tiers des sièges de sénateurs et l’ensemble des gouverneurs et assemblées régionales du pays. Pour ces élections, aussi capitales que la présidentielle dans un pays fédéral, l’extrême droite s’est implantée et progresse.

Grands battus des élections, les sondages qui donnaient 15 points d'avance à Lula.

Autre battu ou plutôt pulvérisé, c'est le PCB (parti communiste brésilien), soutenu chez nous (il mérite mieux) par quelques sectes, qui obtient, si l'on peut dire, 0,04% des voix. Rappelons qu'il y a deux partis communistes au Brésil et que le PCdoB (parti communiste du Brésil) soutenait Lula. 

On peut raisonnablement espérer la victoire de Lula au 2e tour dans un mois, même si rien n'est acquis. Mais surtout la situation politique restera tendue compte tenu de la force persistante du courant néo-fasciste malgré un bilan social catastrophique (1 Brésilien sur 7 connait la faim) et des contorsions, sans doute difficilement évitables, de la gauche.

 

Antoine Manessis.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :