Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                

 

Dimanche 25 septembre l'Italie pourra, à en croire les sondages unanimes, aller se coucher avec la certitude d'avoir un gouvernement néo-fasciste à son réveil. Giorgia Meloni, la nouvelle Duce de Fratelli d'Italia, le parti fasciste héritier du MSI continuateur du Parti National Fasciste après la IIe Guerre mondiale. Meloni fut membre de l'organisation de jeunesse du MSI. Interviewée par une télé française elle jugeait que "tout ce qu'a fait Mussolini fut pour le bien de l'Italie". Italie qu'il ruina, envoyant sa jeunesse mourir de Grèce en Russie. 

Fasciste assumée, Meloni a ce qui manque aux fascistes français, le soutien du capital. Ce qui implique une rupture par rapport à ce qui précède. Le choix du fascisme par les patrons italiens signifient que les formules "classiques" ne fonctionnent plus. La dernière tentative, le gouvernement "d'union nationale" autour du bankster Mario Draghi, n'a pas duré et l'alternative s'est cristallisée autour du seul parti qui était resté en dehors de l'union autour de Draghi, c'est-à-dire Fratelli d'Italia. Meloni a eu cette intelligence tactique qui lui permet aujourd'hui de se poser en leader du courant fasciste (Fd'I + Ligue) et de la droite berlusconienne (Forza Italia), alliés pour prendre la pouvoir.

Le capital veut changer de braquet. La République italienne et sa Constitution sont trop marquées par la Résistance anti-fasciste et la puissance du PCI (et de la CGIL). Désormais le parti communiste est liquidé. La CGIL domestiquée. L'heure, après le travail de préparation de Berlusconi et la mutation de la social-démocratie en social-libéralisme, est venue de passer à la vitesse supérieure. Un changement constitutionnel qui permettrait de liquider les traces du compromis de la Libération sera à la charge des néo-fascistes. Avec Meloni, le patronat italien espère briser radicalement toute résistance populaire et mettre en place un néolibéralisme intégral.  

Deux atouts pour le capital: le rapport de force au sein du mouvement fasciste et l'état de dislocation de la gauche.

Au sein du mouvement néo-fasciste (Fd'I et Ligue) c'est la fraction la plus réactionnaire, la plus catholique, la plus nationaliste, la plus atlantiste, la plus européiste, la plus bourgeoise; la plus néolibérale qui domine. En Italie, Zemmour l'emporte sur Le Pen.

A gauche, rien. Ou pas grand chose. Disons que le PD (parti démocrate) c'est le genre Hollande-Macron. Donc contre Meloni c'est Godzilla contre un Chihuahua.  Devinez qui est Godzilla...Le courant marxiste a été anéanti hors quelques pôles à l'université. Politiquement quelques sectes et quelques petits groupes subsistent aux marges, sans aucune influence sur la situation.

Il y a aussi le retrait sur l'Aventin d'une fraction importante des classes populaires et de la jeunesse, c'est-à-dire l'abstention. Les instituts d'études d'opinion pronostiquent qu'entre 30 à 35% des citoyen-nes s'abstiendront le 25 septembre ce qui en Italie en énorme puisque jusqu'à peu l'abstention se situait entre 10 et 20%. Répétons-le, c'est dans les quartiers populaires que l'on vote le moins.

Quand il n'y a que le ressentiment et pas d'espoir, la porte s'ouvre pour le fascisme.

La gauche italienne n'a pas été capable de proposer ne serait-ce que l'esquisse d'une alternative. Pensons que le PD a gouverné avec les fascistes de Salvini (La Ligue) et avec le délinquant Berlusconi sous la houlette du capital financier représenté par Mario Draghi. Comment une telle "gauche" peut-elle se présenter en barrage au néo-fascisme de Meloni? 

 

C'est la grande différence avec la situation française où la France Insoumise, y compris avec ses faiblesses et ses carences, a permis l'existence d'une gauche de rupture au coeur de notre vie politique. Même si le rapport des forces global entre gauche et droite reste préoccupant, de même que la force du néo-fascisme français. Reste qu'une gauche radicale et rassembleuse est la seule antidote à la montée du néofascisme.

 

NBH

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :