Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                                   

                                                Les diables de Raphaël Enthoven

                                              

 

 

Hier matin, avant que la haine anti-Melenchon ne se déverse de la façon hystérique que nous voyons depuis 24 heures nous écrivions "Les chiens sont lâchés". Mais le tsunami versaillais, anti-communiste, anti-France insoumise, anti-Mélenchon n'en n'était qu'à ses débuts. 

Depuis avec une unanimité en béton armé le bloc bourgeois rejoint par le Parti roussélien et les médias du capital s'acharnent contre JLM. Il est complotiste, insulte les victimes des attentats, il divise, il a provoqué le Covid et la grande peste noire au Moyen-âge. Mélenchon "Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal". 

"Un mal qui répand la terreur, Mal que le Ciel en sa fureur Inventa pour punir les crimes de la terre",
Le Mélenchon "(puisqu’il faut l’appeler par son nom)" est enfin dénoncé par le PS, le PCF, EELV, LREM, LR et le RN. Toutes chaînes confondues, toutes radios confondues ce n'est que dénonciation et indignation contre la Bête.

Certains s'oublient et dans leur louable volonté de stigmatiser l'horreur mélenchonienne en disent trop. Ainsi Raphaël Enthoven qui s'exclame "Si je n'avais pas le choix, je voterais Le Pen plutôt que Mélenchon, Trump plutôt que Chavez". Mais mon pauvre (façon de parler) clown ton choix est celui de la bourgeoisie depuis toujours : "Plutôt Hitler que le Front Populaire". Et oui, cher philosophe servile, les intérêts de classe sont plus forts que les postures aussi prétentieuses qu'inconsistantes. Toute l'histoire nous le montre. Merci d'avoir tombé le masque de façon sans doute involontaire mais ô combien éloquente. 

Fabien Roussel est assez drôle pour mériter une ligne à part. Imaginez-vous qu'il est différent de Mélenchon : "Nous ne sommes pas pareils sur la forme et le fond, car je ne parle pas comme ça" (sic). Bon passons sur l'approximation conceptuelle ou simplement d'expression de Roussel. Mais mettez vous à sa place. Il va passer un an à expliquer ce qui le différencie de Mélenchon. Et les militants du PCF avec. Imaginez sur le marché :

"Votez communiste !

- Ah vous êtes pour Mélenchon?

- Non Roussel !

- C'est qui?

- Le chef du PCF

- Ah? alors c'est quoi la différence avec Mélenchon?

- Soupir accablé du gars du PCF au bord de la dépression."

Ben oui quoi ils "ne sont pas pareil sur le fond et la forme"...Pauvre Roussel, pauvre PCF.

 

Plus gravement quel sera le résultat de la gigantesque campagne politico-médiatique de destruction massive de Mélenchon? Nous n'en savons rien. Il se peut que dans la profondeur du peuple, de façon un peu sectaire j'omets dans cette catégorie la petite-bourgeoisie, le bon sens de classe l'emporte et qu'au contraire cette violente et massive manœuvre se retourne contre ceux qui la mène?

Nous verrons bien. Mais dès ce jour serrons les rangs camarades.

 

Antoine Manessis.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :