Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                                             Vaccin cubain contre le Covid.

 

Jean-Luc Mélenchon était l'invité de la matinale de France Inter.

NBH vous offre quelques brefs extraits de ses propos.

A propos des vaccins contre le Covid il a notamment déclaré :

"Comment se fait-il que le petit Cuba arrive à faire 5 vaccins, dont 3 sont en phase de vérification de leur efficacité, et que la France, qui a inventé l’idée même de vaccin, soit incapable d’en produire un. On s’en est remis de manière dévote et aveuglée à une entreprise, Sanofi."

   "Mais il y a d’autres pays qui en produisent ! Il faut aller à toutes les portes sans faire de l’idéologie. Il y a un vaccin russe, qui depuis le mois d’octobre et de novembre est réputé, par une commission d’enquête, marcher à 90 %."

   "Si j’étais le président de la République, je ferais venir les vaccins cubains et chinois. À l’heure qu’il est, des pays entiers se vaccinent avec. Il ne faut pas faire d’idéologie ! On prend ce qu’il y a quand il est avéré que ça marche. Il faut s’adresser aux Russes et dire “est-ce que vous pouvez en fabriquer chez vous ?” Ils nous ont proposé de le faire et les autorités françaises ont refusé !"
 

  "La méthode des vaccins traditionnels a fait ses preuves quand elle est appliquée avec discernement et réalisme".

   "Pour les volontaires à la vaccination il n'est pas admissible de forcer le choix des gens vers la formule développée par l'Américain Pfizer et l'Allemand BioNTech, basée sur la technologie de thérapie génique dite de "l'ARN messager".

 "Je favoriserais les vaccins de type traditionnel donnant les hauts pourcentages de résultats positifs comme on les exigeait dans le passé".

"Je ne pense pas qu’il y ait jamais eu d’épidémie par hasard, elles sont toujours le résultat d’une situation et leur propagation est toujours le symptôme d’un mode d’organisation de la société. Cette épidémie, comme celles que nous verrons à l’avenir, de plus en plus violentes, vient d’un mode social particulier qui conduit à baisser les coûts de production partout, par exemple dans l’agriculture à faire des élevages hyper-intensifs où des millions d’animaux deviennent des foyers extraordinaires de propagation des virus. Ensuite, la globalisation fait que ça traverse le monde à toute vitesse. Le point de départ de cette crise sanitaire est social, son mode de déroulement est social, l’épidémie se propage plus parmi les pauvres que parmi les populations les mieux protégés. D’un bout à l’autre de la chaîne, il y a des choix humains. Donc la suite des événements nous appartient, si nous y réfléchissons et que nous prenons le temps."

 

"On doit se demander pourquoi on continue à diminuer le nombre de lits d’hôpitaux. On nous explique que tout ce bazar est lié au fait qu’il n’y a pas assez de lits en réanimation, et on continue à en supprimer. Ce n’est pas acceptable."
 
 
NBH
 
 
       Des accords de production du vaccin Spoutnik V ont été trouvés "avec des sociétés d’Italie, d’Espagne, de France et d’Allemagne", dans l’attente de son homologation dans l’Union européenne.  
 
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :