Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La direction de l'Internationale communiste. De gauche à droite debout : Otto Willi Kuussinen, Klement Gottwald, Wilhem Pieck, Dimitri Manouilsky. Assis de G à D : Georgy Dimitrov, Palimiro Togliatti, Wilhelm Florin, Wang Ming (1935)

 

 

Histoire

Le Parti communiste de Finlande (SKP) a été créé en 1918 et s'est dissout en 1992. 

En 1918, les Rouges perdent la guerre civile en Finlande. Une grande partie des dirigeants des Gardes rouges et du Parti social-démocrate fuient la Finlande et passent en URSS. Les dirigeants réfugiés créent le Parti communiste de Finlande. Parmi eux Otto Willi Kuusinen qui sera l'un des dirigeants de l'Internationale communiste (IC) et qui échappera à la décimation d'une grande partie de la direction du SKP par la direction soviétique.

Le SKP demeure illégal en Finlande jusqu'en 1944. Avant 1944 le PC a participé à la vie politique finlandaise sous le couvert de deux organisations successives, en étroite relation avec le Parti communiste finlandais qui siégeait en Carélie soviétique, organisations qui seront interdites par le gouvernement.

Il ne faut pas oublier que, outre la guerre civile de 1918, le pays fut marqué par la guerre finno-soviétique de 1939. Les Occidentaux (Anglais et Français) envisageaient une intervention militaire aux côtés des Finlandais contre l'URSS. Et par l'alliance de la Finlande avec Hitler contre l'URSS jusqu'en 1944.

Légalisé à la fin de la IIe Guerre Mondiale, le SKP s'est ensuite présenté aux élections et a obtenu le groupe parlementaire le plus important au Parlement lors des élections de 1958. Le SKP obtient entre 17 et 24 % de 1944 à 1979. Le SKP a participé à de nombreux gouvernements dans la période d'après-guerre, d'abord au sein du gouvernement de coalition formé à la fin du conflit, puis dans le cadre de la politique d'amitié avec l'URSS menée par le président Kekkonen et le Parti du centre. Le SKP  était l'un des seuls PC occidentaux, avec le PC Italien et le PC Français, à bénéficier d'une base de masse électorale importante dans un contexte démocratique.

Avec la chute du mur de Berlin et le déclin général des partis communistes des divisions apparaissent qui mènent le Parti à une faillite, tant financière que de représentativité. En 1992 il se dissout et une grande partie des membres du PC forment l'Alliance de gauche.

En 1986 une scission avait eu lieu au sein du SKP qui prenait le nom de SKP y (Parti communiste de Finlande - unité. ) C'est cette scission qui en 1997 prit le nom historique du Parti communiste finlandais, l'actuel SKP.

Actualité

Le Parti communiste de Finlande (Suomen kommunistinen puolue, SKP) est un petit parti qui revendiquait 2000 adhérents en 2013 (5, 5 millions d'habitants).

Il est membre du PGE (Parti de la gauche européenne).

En 2019 aux élections législatives il a réalisé 0,1% des suffrages soit 4300 voix. Il n'a pas de député.

Aux Européennes de 2014 il avait obtenu 0,3% des suffrages (6000 voix).

Résultats des principaux partis :

Parti social-démocrate de Finlande (SDP) 546 471 voix    17,73%  40 députés

 
Vrais Finlandais (PS) 538 805 voix                                     17,48      39    "
 
Parti de la coalition nationale (Kok) 523 957 voix                17,00     38    "
 
Parti du centre (Kesk) 423 920  voix                                  13,76       31    "
 
Ligue verte (Vihr ) 354 194  voix                                         11,49       20    "
 
Alliance de gauche (Vas) 251 808  voix                              8,17        16    "
Gauche radicale
 
 
NBH

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :