Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                                             Dessin de Plantu dans Le Monde

 

 

Vous avez aimé Mélenchon=Le Pen?

Mélenchon=Poutine? Mélenchon= Chavez? Mélenchon=Castro?

Vous allez adorer l'article de Jean-Pierre Filiu dans Le Monde du 23 août intitulé Mélenchon et Erdogan à l'unisson contre le "néo-colonialisme" de Macron au Liban sous-titré  Le président turc et le leader "insoumis" attaquent dans les mêmes termes la campagne française de solidarité avec le Liban. https://www.lemonde.fr/blog/filiu/author/filiu/ . Article illustré d'une photo où l'on voit Macron serrer dans ses bras un jeune libanais sans doute reconnaissant de la sollicitude du matraqueur des Gilets jaunes, des cheminots et des infirmières  luttant pour leur dignité et pour sauver les services publics du transport et de la santé.

La crapulerie intellectuelle et la haine de classe que suinte l'article en question, son auteur et Le Monde sont autant d'encouragements pour la gauche à saluer le courage politique de JL Mélenchon. Mélenchon avec qui nous pourrions faire une liste de 10 pages pour signifier nos divergences, mais qui est la seule issue pour le peuple et les progressistes dans notre pays. Que cela plaise ou non. Et ce n'est pas l'Humanité et le PCF, couchés devant le nouveau Maïdan de Minsk et les fascistes lituaniens, et qui se déshonorent, qui pourront prétendre le concurrencer sur le terrain du courage politique. 

A peine JLM avait-il prononcé son discours de rentrée que les chiens devaient être lâchés à ses basques. Le Monde a fait fort. Le sophisme poussé à l'absurde dans toute sa splendeur ! Tous les ânes sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un âne. Mélenchon dénonce l'ingérence coloniale de Macron. Erdogan fait de même, donc Mélenchon=Erdogan. Fausse monnaie intellectuelle. Qui ne pourrait pas trouver des citations ou des prises de positions de dirigeants politiques qui permettent ce genre d'amalgame obscène ? Il faut reconnaître l'inventivité, imbécile et malhonnête, mais l'inventivité tout de même du Erdogan=Mélenchon. Nous avons hâte du Mélenchon=Kim Jong Un. Le Monde et quelque mercenaire de Sciences Po pourrons nous dénicher deux citations du genre "Le soleil se lève à l'Est" des deux hommes et nous révéler ainsi la nature satanique-bolchevique de Mélenchon.

Cela étant le néo-colonialisme de nos classes dirigeantes, que JLM a fort justement dénoncé, se décline partout et particulièrement en Afrique où le juste mot d'ordre "France dehors !" s'impose parmi les peuples du Mali, du Niger, du Burkina etc. Notre grand expert anti-syrien devra s'y faire "Le temps béni des colonies" appartient au passé surtout quand on est devenu soi-même un colonisé par l'Empire. 

Reste que cette réaction du journal de référence de la bourgeoisie et de ses intellectuels organiques annonce une campagne encore plus haineuse et déchaînée que ce que nous avons déjà connu contre Mélenchon et donc contre le courant progressiste, républicain-jauréssien. Cette fanatique détestation nous montre également la ligne rouge de la bourgeoisie. JLM est loin d'être un révolutionnaire mais il peut mettre en mouvement un processus, comme la victoire du Front Populaire l'a fait en 1936. Or c'est ce processus qui hystérise les discours médiatiques vis à vis de Mélenchon. Que ce dernier ne s'attende à aucune mansuétude de la part des chiens de garde au contraire, plus il tenterait d'atténuer la relative radicalité de son discours, plus ses ennemis frapperont. Sa seule défense c'est sa radicalité elle-même et faire des masses populaires son bouclier. Et à elles il faut parler clair. Espérons que cela sera le cas.

 

Antoine Manessis.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :